17 décembre 2006

Echos de la veillée inter-religieuse

Vendredi à 20h30, les musulmans, bouddhistes, juifs et chrétiens s'étaient donnés rendez-vous à la chapelle des soeurs franciscaines pour une veillée de prière.

Cette veillée est l'une des propositions faite dans le cadre du dialogue inter-religieux. En réalité, un groupe se réunit sur Lons tous les mois, pour partager et apprendre à se connaître.

La soirée démarrait par une présentation des personnes et de leur lieux de cultes :

- les familles juives de la région de Lons ne pouvaient malheureusement pas être parmi nous, un chandelier "menorah" symbolisait leur religion

- deux communautés musulmanes étaient représentées : les communautés maghrébine et turque. C'est le Coran qui les symbolisaient.

- un bouddhiste était là pour nous présenter sa religion ; il nous parlaient du temple installé dans la région de Clairvaux et d'un projet de construction dans la région de Poligny. Il avait apporté uns statue de Bouddha.

- les chrétiens étaient également présent dans leur diversité avec un représentant de l'Eglise réformée (protestant) et des membres de l'Eglise catholique (Mgr Jean Legrez, Evêque de Saint Claude, des prêtres, des paroissiens). Le symbole choisi était l'eau du baptême.

Dans un deuxième temps, chaque religion proposait à tous la lecture d'un de ses textes fondateurs, choisi en fonction du thème de la soirée : la paix.

- l'imam turc chantait des versets du Coran, qui nous étaient ensuite traduits. Nous, chrétiens, ne pouvions qu'être très positivement surpris en constatant la grande proximité entre les versets coraniques et nos textes bibliques. Les enfants et les jeunes musulmans chantaient des chants de joie. Leur prestation reflètait à la fois une vraie qualité musicale, mais bien sûr une grande ferveur très communicative.

- le bouddhiste nous proposait une prière importante dans sa religion autour de la joie, la compassion, l'amour. La lecture de cette prière inspirait selon moi une vraie communion parmi tous les participants. Un véritable moment de grâce.

- enfin les chrétiens avaient choisi l'Evangile de la samaritaine. Le texte était lu par un catholique et commenté par un protestant.

Pour finir la veillée en elle-même, chaque participant venait déposer une gomette sur le plan de Lons, l'ensemble formant finalement une colombe de la paix. Puis les jeunes amenaient des roses.

Tous les participants étaient ensuite invités à discuter, se rencontrer autour d'un verre de l'amitié et de gâteaux.

Posté par La Pastorale à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Echos de la veillée inter-religieuse

Nouveau commentaire